Aromathérapie, une méthode de traitement vieille de plusieurs millénaires



Préambule : Le terme Aromathérapie désigne l’emploi des huiles essentielles issues des plantes aromatiques pour traiter les pathologies et pour améliorer sa santé et son bien-être. L’aromathérapie, qui est un domaine de la phytothérapie, (traitement des maladies par les plantes) se sert des substances aromatiques végétales, appelées Huiles Essentielles dans un but médicinal.

 Auteur : Martine Gaillard, Naturopathe, Chromothérapeute, Iridologue.

Bilans de santé - Iridologie - Chromothérapie - Phyto-aromathérapie - Homéopathie - Réflexologie - Cristallothérapie - Nutrition - Techniques énergétiques - Technique psycho-émotionnelle - Fleurs de Bach - Chakra thérapie.

Adresse : 39, av. du Lignon
1219 Le Lignon (Genève)

Tél : 022 743 00 82
 

Navigation rapide      >>     

 

Qu’est ce que l’aromathérapie ?


Le terme Aromathérapie désigne l’emploi des huiles essentielles issues des plantes aromatiques pour traiter les pathologies et pour améliorer sa santé et son bien-être. L’aromathérapie, qui est un domaine de la phytothérapie, (traitement des maladies par les plantes) se sert des substances aromatiques végétales, appelées Huiles Essentielles dans un but médicinal.

Bien que le terme d’aromathérapie ait été introduit seulement en 1928 par le chimiste et chercheur français René Gattefossé, il ne faut pas oublier qu’il s’agit ici d’une méthode de traitement vieille de plusieurs millénaires.



La connaissance de la flore et son utilisation remonte à plus de 40000 ans. Les arborigènes australiens utilisaient déjà les feuilles de Melaleuca alternifolia.

Les vertus des HE étaient déjà connues des égyptiens qui les utilisaient au cours des cérémonies et des rituels, pour traiter les maladies, pour les soins cosmétiques et pour embaumer les momies. En Chine et en Inde, les vertus thérapeutiques des essences aromatiques étaient également connues puisque l’on a découvert un alambic en terre cuite au Pakistan qui semble remonter à plus de 5000 ans avant notre ère.

Les perses, 1000 ans avant JC semblent être les inventeurs de la distillation proprement dite mais il faudra attendre 2000 ans pour voir ce procédé être sensiblement perfectionné. En effet, Avicenne qui était un médecin et philosophe musulman dans les années 980 à 1037 a produit la 1ère HE pure qui était une huile de rose.

Sous Louis XIV on employait les HE très couramment pour se parfumer. Cela offrait un moyen pratique pour masquer les odeurs naturelles.

En France on a vu que René Gattefossé avait donné le terme d’aromathérapie à cette méthode. On doit aussi beaucoup au Dr. Jean Valnet En 1964, le Dr Valnet, chirurgien militaire français, a publié son livre « Aromathérapie » qui a été diffusé à un très large public.

En 1975 Pierre Franchomme apporte la notion de « chémotype » sur lequel nous allons revenir et que je vais vous expliquer. La précision du chémotype permet de réduire les échecs thérapeutiques et diminuer les risques de toxicité.

 
 

  page 1 / 6 page suivante : Qu’est ce qu’une Huile Essentielle ?
 

www.portail-sante.ch www.portail-sante.fr www.portail-sante.be